Fontaine de Velesmes-Essarts


Tout au début du siècle, sous le règne de Louis XVIII la commune attire l'attention du préfet sur le ravitaillement en eau du village: elle souligne qu'en période de sécheresse, les habitants sont contrains de se rendre à Grandfontaine " à l'estranger", pour quérir de l'eau.

En 1821, la commune reçoit donc l'autorisation de construire un ensemble hydraulique, comportant : un réservoir, un abreuvoir, et un lavoir, dans le village de Velesmes et d'aménager un puits dans le hameau des Essarts-Martin. Lensemble a été pour 2716,90 frs par un artisan Mr Joseph VIELLE ; un complément a été accordé car le creusement du puits prévu avec une profondeur de -10 m. s'est heurté à -2 m. à la roche vive. après moult discutions le puits a été creusé à un autre endroit.

25 ans plus tard sous le règne de Louis-Philippe, des dégradations apparaissent occasionnant une importante déperdition d'eau, la ruine du pavement autour des bassins et l'endommagement des deux colonnes flanquant l'abreuvoir.

En Août 1845, le maire du pays et le conseil municipal décident alors de procéder, sur les instructions de Mr BAILLE? architecte à Besançon, à un profond réaménagement du complexe monumental. Il Propose de démoli le réservoir destiné à la consommation des habitants et de le reconstruire plus haut sur l'emplacement de la source. De même il faudra déplacer les deux colonnes antérieures du lavoir pour les implanter directement sur les douves, en ajoutant à la charpente deux bras de chêne pour soutenir l'avancée du toit.

C'est donc de cette époque, en 1846 exactement que date l'ensemble actuel.




 

Les travaux ont été adjugés, pour une somme de 900 frs à Mr AUCAND Jean, tailleur de pierres à Grandfontaine.

Ils ont été réalisés avec soin, puisque la fontaine à semblé fonctionner normalement jusqu'à la première guerre mondiale. Malgré tout la commune devait faire procéder régulièrement à l'enlèvement des boues qui se déposaient au fond des bassins.

En 1919, personne n'a été chargé de ce travail. Dés lors, l'état de la fontaine semble se dégrader rapidement. En 1920, on à procédé à la construction d'un puisard de visite à la naissance de la source. D'autres réparations ont été construit en 1929, à la suite de l'assèchement des bassins, il a été construit un nouvel abreuvoir pour les bêtes et posé un enduit bâtard dans le bassin du lavoir.

Lourdement handicapée par les problème de décapage de la source et de l'adduction aux bassins, la fontaine voit son destin scellé, par l'installation de la distribution de l'eau a domicile, à partir de 1956. N'ayant plus d'utilité, notre fontaine disparaît petit à petit sous les ronces et dans la friche.

Ce n'est que bien plus tard, que le Comité des Fêtes et des Loisirs s'engage dans la restauration et l'aménagement de ce qui reste le monument le plus remarquable de notre commune, C'est donc en 1984, que la fontaine commence une nouvelle jeunesse.


Depuis, elle est devenu un lieu de rencontre et elle à abrité pendant de nombreuses années les feux de la St Jean, le 14 juillet et même des séances de théatre et de cinéma en plein air.

Photos: Robert Brunner - René Bulle
C'est aussi par sa présence au centre du blason de la commune qu'elle témoigne de la vie et du travail de ceux qui, là ou nous vivons aujourd'hui, nous ont précédés. Ainsi les hommes passent et ce sont quelquefois les choses qui restent, rude leçon d'humilité.

««  Haut de page ⇑ »»

 
Commune de Velesmess-Essarts